Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes amis

En direct de chez mes amis :

Les news Basket

Recherche

...Mes coups de coeur
...Mes coups de gueule
...Mes joies
...Mes peines
...Mes espoirs
...Mes désespoirs
La SNCF, le Basket, la société, la politique...
En bref : MES TAS DE TRUCS ;)

L'arrêt de mon affaire a été rendu.
- Je suis condamné pour 'refus d'obtempérer' à 150Euros d'amende.
- Je dois en plus 83Euros à la SNCF au titre du PV initial.
- La SNCF a complètement été déboutée de son atteinte à l'image concernant l'arrêt de 20mn en Gare de Moirans. Pour info, elle demandait 2000Euros de dommages et intérêts à ce titre.
- Je dois débourser, au titre de remboursement des frais de justice, 500Euros à la SNCF. Pour info, la SNCF demandait 1000Euros à ce titre.

Un pourvoi en Cassation a été initié.

Je ne ferai pas plus de commentaires sur le dossier en cours, car ce blog est lu et est même très lu par les avocats de la SNCF, qui, n'ayant rien à se mettre sous la dent sur le fond de l'affaire, traquent le moindre de mes dérapages sur ce blog ;)

Donc, pour le moment, je me tais... Mais n'ayez crainte : ce n'est pas parce que je ne parle plus de cette affaire sur ce blog, que je n'en parlerai plus jamais ;)

Il y a énormément de choses à dire et je les dirai en temps et en heure : d'ici là... patience ;)

Archives

De la pub




1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 07:00
On pourrait penser que M. Collet n'est qu'une pleureuse ne prenant pas en compte ses responsabilités et rejetant la faute sur l'arbitrage suite à sa défaite contre Cholet.

C'est, cependant, mal connaître le bonhomme et le contexte.

Le bonhomme : je ne l'avais jamais entendu critiquer l'arbitrage. Quand les journalistes essaient, régulièrement de le faire réagir sur l'arbitrage, dans 99% des cas, il élude la question en refusant de s'exprimer à ce sujet.

Le contexte : Le fait que le nombre de fautes sifflées à Cholet était beaucoup moins important que le nombre de fautes sifflées à Villeurbanne alors que Linehan, le meneur de Cholet, a été jusqu'à péter le nez au meneur Villeurbannais, montre que l'arbitrage a failli. De plus, dès la première mi-temps, l'ensemble du public présent ce soir là, a remarqué que la défense de Linehan n'était pas régulière. Il a plusieurs fois balancé des coups, et le public, a commencé à siffler le bonhomme sitôt qu'il avait la balle en main.

Je suis donc convaincu que l'arbitrage n'a pas été à la hauteur ce soir là, et l'esprit 'pleureuse' de Collet n'est donc qu'illusion. Collet a révélé les manques de son équipe mais a dit que vu le score de ce soir là (2 points d'écart), l'arbitrage avait fait basculer le match, ce dont je suis d'accord avec lui.

Un article du site 'L'Equipe.fr' du 11 Janvier 2010

*********

Basket - Expert
«Cholet pour de vrai»
Il paraît que John Linehan, le meneur choletais, défend de façon illicite. Il apparaît surtout que son équipe a une jolie bouille de possible champion de France.
Le meneur américain John Linehan (n°16) au milieu du collectif choletais. (EQ)
Le meneur américain John Linehan (n°16) au milieu du collectif choletais. (EQ)

Le 19 octobre, on saluait au bas de cette chronique le retour en Pro A du ''virus'' John Linehan, affublé du surnom de ''Doctor D''. ''D'' pour défense, bien sûr. Presque trois mois plus tard, le microbe en question semble menacer l'état sanitaire des attaques de l'élite, au point que Vincent Collet s'indigne d'un ''amendement Linehan'' qui qualifie, selon lui, la permissivité arbitrale laissée aux nuisances du meneur choletais.

On voit bien la démarche de l'entraîneur de l'ASVEL, soucieux de signaler à la patrouille un danger potentiel. Mais le dossier de L'Equipe ce lundi dit bien l'essentiel : c'est plutôt à l'adversité de s'adapter aux agissements du filou qui porte sa défense au niveau d'agressivité qu'on lui laisse développer, hors de toute violence gratuite de surcroît. Les petits, en défense, embrouillent les plus grands ? C'est vieux comme le basket, comme Tyrone Bogues, ou même Pierre Bressant, s'attachant au short d'un Drazen Petrovic au Mondial 1986 ou au Tournoi de Paris qui fit longtemps les délices de Coubertin, une sorte de Madeleine de Proust pour retraités des parquets.
Cholet n'a pas encore réalisé tout son potentiel

Au-delà, la réaction de Collet laisse entendre tout autre chose : ce n'est pas Linehan mais plutôt Cholet qui commence à faire peur. Une ''Question du jour'' sur notre site, le 3 janvier, révélait que 53% des internautes ne croyaient pas à la possibilité pour Cholet-Basket d'être sacré champion de France. Seraient-ils si nombreux aujourd'hui ? Linehan est un vrai leader s'exprimant dans une équipe disciplinée et qui n'a pas encore réalisé tout son potentiel. Après avoir révélé Sam Mejia, elle jardine soigneusement la seconde éclosion de carrière de Mickaël Gelabale et assume son ambition naissante.

Jusqu'où ira-t-elle ? On veut bien que le ''virus'' Linehan jouisse d'une liberté agaçante, sauf que Cholet affiche en ce début d'année une tenace propension à avoir le dernier mot. Qu'elle soit contrainte d'endiguer un retour manceau ou qu'elle enclenche une poursuite infernale à Villeurbanne, à la fin c'est l'équipe des Mauges qui gagne. Et ça ne doit pas s'expliquer seulement en criant «Cholet, protégé !». Mieux vaudrait reconnaître que Cholet, c'est pour de vrai.

Partager cet article

Repost 0
Published by James Hetfield - dans Basket
commenter cet article

commentaires

Articles Récents